A quoi bon se référencer ?

En voilà une question choc qui claque dans le vent frais et les orties piquantes ! Et pourtant, bien trop peu de gens se la posent avec le sérieux qu’il convient. Pourquoi ? Parce que vouloir atteindre un but c’est avant tout une construction mentale plus large que l’objectif qui est réellement visé. Ainsi que souhaitent en réalité les webmasters qui veulent plus de visites sur leur site ? Plus de chiffre d’affaires pardi ! De prospects ou de demandes de devis en tous genre … Quant au blogueur, il veut plus de clics sur ses liens sponsorisés ou davantage de commentaires flatteurs … vous me suivez ?

pourquoi se référencer

Maintenant que cette étrange question ne vous paraît pas si sotte, essayons de voir les choses par l’autre bout. Nous connaissons tous ou presque la définition du référencement tel qu’on le connaît. Alors que le déséquilibre devient de plus en plus fort sur d’autres axes de travail comme la conception même du site web, l’ergonomie, la relation client et bien d’autres facteurs indispensables pour que les visiteurs se transforment comme par magie … en clients !

Voilà donc une simple leçon de bon sens que chaque consultant en référencement devrait donner à ses clients : ne pas tout tabler sur les visiteurs qui arrivent depuis les moteurs de recherche. Ils ne feront pas le travail à votre place : si le lien qui mène à la page contact est invisible ou que le numéro de téléphone n’est pas là pour le rassurer, il partira ! Et tous les plus beaux efforts du monde pour l’amener là seront alors anéantis. C’est dans ce cas de figure que les vrais décideurs doivent se poser les bonnes questions. Amener toujours plus de trafic n’est pas toujours la meilleure solution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *