Pourquoi aller dans les îles Baléares ?

Comment passer de véritables vacances à Ibiza ?

Comment voir le vrai visage d'Ibiza

Située dans la péninsule ibérique, Ibiza est peut-être la plus connue des îles Baléares. Elle est célèbre pour ses fêtes au son de la musique électronique et ses discothèques. Mais ce visage-là n'est pas le vrai visage d'Ibiza, c'est d'abord une île en grande partie conservée, généreuse et qui possède un riche passé. On y vit au milieu de la nature, on s'y baigne sur des plages secrètes, on y découvre une gastronomie exquise et l'on y respire le poids de l'histoire.

Dormir à l'hôtel Hacienda Na Xamena : lieu magique et glamour

Pour commencer, direction le nord-est de l'île. Près de la ville de Saint Joan de Labritja, l'une des cinq grandes communes d'Ibiza, suspendu à une falaise sauvage de 180 mètres, l'hôtel Hacienda Na Xamena contemple la Méditerranée. C'est l'antithèse des complexes hôteliers bling-bling qui collent à la peau d'Ibiza.

Construit à la fin des années soixante, cet établissement 5 étoiles est niché au cœur d'un parc préservé. Chacune de ses chambre donne sur la mer émeraude. La vue est magnifique : pas une route, pas une habitation à l'horizon, on pourrait se croire au bout d'une île vierge. Ce lieu est fait pour ce régénérer, résume le propriétaire des lieux, qui veut essayer de « remettre l'âme d'Ibiza ». Son pari ? « offrir une expérience inhabituelle du luxe » dans ce lieu magique et glamour, qui a en même temps conservé l'esprit d'une hacienda. Ibiza, la naturelle : c'est l'un des traits du vrai visage de l'île, à seulement 20 minutes en voiture de sa capitale

Une capitale célèbre pour ses fêtes et ses discothèques. Moins pour son impressionnante enceinte classée par l'UNESCO. Et pourtant selon notre guide, Ibiza est l'un des points de rencontres internationales les plus fameux du monde. Ce guide ne fait pas seulement référence aux nombreuses nationalités qui peuplent l'île pendant la saison touristique, d'avril à octobre. Il parle aussi de son riche passé.

Carrefour des cultures depuis des siècles, Ibiza offre aux visiteurs ses ruines phéniciennes et ses « ball pages », ces danses, plusieurs fois centenaires, typiques d'Ibiza, qui n'ont rien à envier au flamenco de l'Espagne voisine.

faire du bateau île baléares

Tranquillité et repos assuré aux Baléares

Naturelle, authentique, Ibiza est aussi généreuse. Avec ses 210 kilomètres de plages, l'île cache encore de nombreuses criques magiques, où l'on peut se baigner dans une eau cristalline avant d'y admirer le coucher de soleil. Le repos y est assuré. Car, contrairement à sa réputation, l'île sait aussi être tranquille, avec ses champs de blé, ses vignes, ses oliviers centenaires, ses sabines (genévriers) spectaculaires. Et, si l'envie nature se prolonge, une traversée en ferry est possible afin de rejoindre, en à peine une heure, l'île de Formentera, encore plus préservée.

Cala Sahona sur l'île de Formentera

L'île du froment, comme l'avaient surnommée les Romains, on y débarque à Sant Franscesc et la surprise continue. Planté au milieu de la place de l'église, on se croirait cette fois au Mexique, avec ces façades blanchies à la chaud, sublimées par la lumière de l'île. Quelques kilomètres plus loin, une fois que l'on aura profité de l'artisanat local, on s'abandonnera facilement à nouveau dans une crique, comme à Cala Sahona. Cette petite plage d'à peine 140 mètres est l'une des plus belles de Formentera. On s'y baigne à partir du mois d'avril, en toute sérénité, aux côtés des petits pêcheurs ou des kayakistes

Gastronomie authentique à Ibiza

Un autre trait du vrai visage d'Ibiza concerne les gastronomes. Poissons, coquillages, mais aussi de nombreux produits de la terre : l'île offre un large éventail de plats typiques, dont les recettes ont été transmises de génération en génération. Parmi les incontournables, on retiendra le riz à la marinière (arroz a la marinera), souvent proposé dans les restaurants de l'île, le pot-au-feu de poisson (bullit de peix), une sorte de bouillabaisse, et enfin la fameuse tarte au fromage frais à la menthe (flao), que l'on réservait au départ au dimanche de Pâques, mais qui se déguste désormais partout, pendant toute la saison. Mais le mieux pour profiter encore plus de ces plats, c'est choisir un restaurant en bord de mer, si possible avec les pieds quasiment dans le sable. Ou bien alors, l'un des établissements classés agroturismo. L'île en compte une petite trentaine. On y respecte les traditions, et pas seulement sur le plan architectural. On y cultive parfois son propre potager, comme dans les maisons de campagne de l'île qui, autrefois, étaient autosuffisantes. Authentiques, naturel, généreux, c'est un peu tout cela le vrai visage d'Ibiza.

plages secrètes Balèares

Alors, vous l'entendez encore le son de la musique électronique ?

Ibiza pratique :

Le meilleur moment pour aller à Ibiza ?

Dans l’absolu on peut partir à Ibiza toute l'année (environ 3000 heures d'ensoleillement à l'année). Mais la saison touristique s'étend surtout d'avril à octobre. En dehors de cette période, les vols sont moins nombreux et plusieurs hôtels et restaurants sont fermés.

Où loger à Ibiza ?

On trouve tous les types d'hébergements sur l'île. Pour une famille, l'office de tourisme saura vous orienter vers une location de villa ou d'appartement classique. A noter le développement d'hébergements ruraux classés en trois catégories (agroturismo, hôtels ruraux et tourisme d'intérieur). Côté haut de gamme, l'île possède aussi de nombreux hôtels classés 5 étoiles.

Sports et loisirs à Ibiza

Randonnées, balades à vélo, voile, sorties en kayak... l'île offre de larges possibilités pour les sportifs. Mais elle sera particulièrement appréciée par les amateurs de plongée. Une vingtaine d'itinéraires et l'extraordinaire luminosité des eaux d'Ibiza permettent de découvrir la diversité des espèces de cette région de la Méditerranée ainsi que des grottes sous marine inoubliables. L'île se visite aussi en faisant le tour de ses musées, ses marchés typiques ou ses espaces naturels, comme le parc de Ses Salines à Sant Francesc.

Author: Communiqués SEO

1 thought on “Pourquoi aller dans les îles Baléares ?

  1. Le globe trotter dit :

    8 raisons de ne pas visiter les Baléares
     
    Les Baléares sont situées en Méditerranée et se composent de quatre îles: Ibiza, Majorque, Minorque et Formentera. Chacune de ces îles a son attrait et son charme et Ibiza et Majorque sont parmi les destinations les plus visitées d’Europe. Cependant, le temps apparemment magnifique, les plages, les eaux claires, les fêtes, les vieilles villes, les montagnes et la cuisine ne nous mettent pas vraiment en phase. En fait, pourquoi voudriez-vous même visiter un tel endroit!?
    Voici 8 raisons de ne pas visiter les Baléares:

    1. Il n'y a pas assez de soleil

    Avec 300 jours de soleil, les îles Baléares n'offrent tout simplement pas assez de soleil. On dirait que c'est une destination d'hiver permanente.

    2. La fête est ennuyeuse

    Fêtes nautiques, bars avant la fête, boîtes de nuit célèbres et rassemblements sur la plage. Les Baléares, comme Ibiza, sont une Mecque pour les personnes affamées par la fête. Mais, nous sommes sûrs que tout cela est faux, nous avons entendu dire que c'était plutôt un village de retraités.

    3. Les plages sont moyennes

    Même si les plages des Baléares ne sont pas seulement considérées comme les meilleures de la Méditerranée mais aussi du monde, leurs plages de sable doré et leurs eaux saphir translucides ne semblent pas très appétissantes.

    4. Les DJ réputés sont nuls

    Apparemment, Ibiza fournit la crème de la crème des DJ. Des noms tels que Avicii, David Guetta, Axwell, Steve Aoki et Kygo ne sont que quelques DJ qui apparaissent à Ibiza. Les prix sont élevés, mais l'expérience du clubbing est unique et vaut chaque centime dépensé, du moins c'est ce que nous avons entendu dire.

    5. Les îles sont laides

    Les îles d'Ibiza, de Majorque et de Minorque sont assez classiques en termes de raffinement. Ils offrent des vallées verdoyantes, de magnifiques montagnes, de nombreuses forêts et de nombreuses plages pittoresques. Cela nous semble banal!

    6. Le coucher de soleil est trop typique

    Surplombant une plage de sable et la mer Méditerranée, située sur une colline, vous regardez le soleil se coucher et la lune monter. Blah, ça craint.

    7. La nourriture n'est pas terrible

    Les Baléares proposent une cuisine variée de viande et de poisson, de fruits de mer frais, de tapas et de paella. Beurk, ça a l'air dégoûtant.

    8. Il manque de culture et d'héritage

    Traditionnellement connus pour leurs plages, les Baléares offrent également des sites UNSECO, des cathédrales, de jolies rues pavées et des monuments en pierre. Si vous nous le demandez, les Baléares n’ont pas grand chose à offrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *