Pourquoi l’assurance-vie demeure une des meilleures solutions pour placer son argent.

choisir-la-meilleure-assurance-vie

Depuis quelques années, les épargnants font le constat qu’il est de plus en plus difficile de trouver des investissements rentables pour placer son argent. Et pourtant, en combinant la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie et sa polyvalence en termes de gestion et d’allocation patrimoniale, il est encore possible d’obtenir une belle performance avec ses placements. Dans cet article, nous voyons en détail les avantages et les caractéristiques de l’assurance-vie, ainsi que les éléments importants à connaître avant de comparer les différentes assurances-vie. Les lecteurs seront ainsi en mesure de savoir comment choisir la meilleure assurance-vie en fonction de leurs objectifs financiers.

Des avantages fiscaux alléchants.

L’assurance-vie est une niche fiscale réservée aux personnes résidant en France. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, l’assurance-vie n’est pas simplement une assurance en cas de décès de son souscripteur. Le nom est trompeur. L’assurance-vie est aussi et surtout une enveloppe au sein de laquelle il est possible d’investir son argent, tout en bénéficiant d’allégements fiscaux sur les plus-values imposables. En pratique, dès lors que le contrat atteint 8 ans, le souscripteur a la possibilité de retirer de l’argent sans payer d’impôt sur les plus-values. En effet, un abattement de 4600 euros est appliqué sur les plus-values imposables. Et cet abattement est doublé pour un couple.

Notez qu’il est tout à fait possible de retirer son argent avant les 8 ans du contrat : l’argent n’est pas bloqué. Cependant, un retrait anticipé ne donnera pas le droit à l’abattement fiscal. Un second avantage fiscal concerne la transmission du patrimoine. Les sommes versées sur un contrat d’assurance-vie avant les 70 ans du souscripteur sont exonérées d’impôt sur les successions (jusqu’à 152 500 euros par bénéficiaire). Après 70 ans, il existe un abattement mais son montant est beaucoup plus faible (30 500 euros).

Polyvalente, l’assurance-vie peut répondre aux attentes de multiples investisseurs.

L’assurance-vie est une enveloppe au sein de laquelle le souscripteur peut loger une grande variété de produits d’investissement et de classes d’actifs. En pratique, les épargnants français privilégient massivement les investissements sans risque. De ce fait, 80 % des encours sont alloués vers les fonds en euros. Gérés par de grands assureurs (Aviva, Crédit Agricole Spirica, Crédit Mutuel Suravenir, Generali, etc), les fonds en euros offrent une garantie sur le capital investi.

Pour les épargnants souhaitant dynamiser la performance de leurs placements, il est possible de s’orienter vers les unités de compte. Les unités de compte permettent d’investir sur une multitude de classes d’actifs. Les épargnants investissant à long terme auront intérêt à privilégier les actions et l’immobilier, les deux classes d’actifs offrant les meilleures performances à long terme. Il sera ainsi possible de loger des parts de fonds d’investissement investis en actions ou bien des parts de sociétés civiles de placement immobilier au sein de l’assurance-vie (SCPI). Le rendement des SCPI est de l’ordre de 4 à 5 % par an, tandis que les actions peuvent offrir une performance encore un peu supérieure au prix d’une volatilité plus forte.

Les épargnants n’ayant pas de connaissances en investissement auront intérêt à se tourner vers un conseiller en gestion de patrimoine ou un service de gestion pilotée de l’épargne pour déléguer la gestion de leur portefeuille et ainsi optimiser l’allocation patrimoniale en tenant compte de leurs projets financiers, leur horizon de placement et leur aversion au risque.

Pour bien choisir son contrat, n’hésitez-pas à consulter les comparatifs.

Il existe un grand nombre d’acteurs commercialisant des contrats d’assurances-vie (banques et courtiers spécialisés). Plusieurs centaines de contrats sont commercialisés. Dans ces conditions, il n’est pas évident de choisir son contrat. Le choix du contrat dépendra des objectifs de l’épargnant, notamment en termes de diversification. Les investisseurs souhaitant privilégier les fonds en euros ou les fonds d’investissement ne se tourneront pas forcément vers les mêmes contrats.

Il y a néanmoins quelques critères incontournables pour identifier les meilleures assurances-vie. Le premier critère concerne les frais de gestion. Idéalement, les frais sur versement devraient être gratuits (c’est le cas des meilleurs courtiers en ligne), et les frais de gestion des unités de compte devraient avoisiner les 0,50 % par an. Des frais plus élevés pénaliseront la performance de vos placements. D’autant plus que les frais de gestion s’appliquent chaque année.

Les meilleures assurances-vie donnent accès à un grand nombre d’unités de compte. Plusieurs centaines pour les meilleurs contrats. Cela permet une liberté beaucoup plus grande dans l’allocation du patrimoine. Si l’épargnant souhaite souscrire des parts de SCPI (immobilier), il devra penser à regarder si le contrat permet d’accéder à un large panel de SCPI. Les meilleures assurances-vie permettent d’accéder à plus d’une vingtaine de SCPI différentes.

Author: Communiqués SEO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *